Vidéo

Analyse du concept du tricheur

Il y aurait opposition entre le jeu et la tricherie. C’est en ce sens que l’on dit que « tricher n’est pas jouer ». Mais on peut jouer avec les règles, et non pas seulement dans les règles. Dans les jeux où la présence d’un arbitre est nécessaire, les situations de jeu où les actions doivent encore être interprétées. L’application pure et simple des règles ne suffit pas. On peut même imaginer un jeu dont le but consiste à deviner les règles ( https://youtu.be/wV4AIhDAz_I ). D’autre part il est faux de dire que le tricheur ne respecte aucune règle, puisqu’il déploie parfois des trésors d’ingéniosité pour les contourner, et fait preuve de beaucoup de méthode pour ne pas se faire prendre. Il n’agit donc pas n’importe comment, sans règle, ni selon son bon plaisir. Le rapport entre le respect des règles et leur transgression n’est pas simple.

L’intervention de Tristan Garcia consiste en une réflexion sur ce problème à partir d’un tableau de Quentin Latour: « Le tricheur à l’as de carreau ».