Vidéo

Acte d’énonciation

Marius (1931), A. Korda, adapté de la Trilogie Marseillaise de Pagnol.

Etudier l’acte d’énonciation dans cet extrait.

– Quand on joue on ne doit pas parler, même pour dire bonjour à un ami…
– Il a raison, tu n’as pas besoin de parler…
– Ah non! Et puis je te prie de ne pas lui faire de signes!… Tu ne dois regarder qu’une seule chose: ton jeu!…
– Comment? Tu me surveilles comme si j’étais un tricheur?
– Comment? Je te fais de la peine?
– Tu me surveilles comme si j’étais un bandit… Tu me fends le cœur!
– Allons, César…
– Tu me fends le cœur… Tu me fends… le… cœur!!!

Laisser un commentaire